Tous les articles par Administrateur

LORIENT 2019

Conduit par la chaleureuse Bérangère, le bagad a rejoint samedi matin le soleil morbihannais pour se présenter au concours de 4ème B. Si le classement final reste une déception, les écarts restent faibles avec les groupes qui nous précèdent et le sentiment général était à la satisfaction d’avoir produit une prestation de qualité. Le week-end s’est poursuivi dans la joie et la foule du festival avant de se conclure par le traditionnel triomphe des sonneurs.

 

La grille des résultats

Tableau de bord concours

Les années se suivent et les concours s’enchaînent, apportant leur lot de joies et parfois de déceptions. S’il est difficile d’attacher de la valeur à ce qui reste la performance d’une seule journée, il peut être intéressant de tracer l’historique des résultats obtenus pour observer l’évolution du groupe.
Nous vous proposons ici, sous forme de tableaux et de courbes, un récapitulatif des notes et classements obtenus depuis 2010, en distinguant les concours de printemps et d’été, sorte de tableau de bord que nous réactualiserons au fil des futures compétitions.

Printemps et Arcadie

Ce dernier week-end d’avril fut chargé en animations pour le bagad.

Samedi, le groupe était invité, comme tous les 2 ans, au fameux Printemps des sonneurs de Brest. Malgré un temps capricieux, le plaisir de prendre part à cette fête ne s’est pas démenti entre prestation statique, défilé et triomphe des sonneurs.

Dimanche après-midi enfin, le bagad participait à la célébration des 10 ans de l’Arcadie en accueillant d’abord de manière originale les convives, en jouant sur le toit de l’édifice, puis en s’associant aux animations données pour l’occasion par les diverses associations de la commune.

PONTIVY 2019

Désillusion et frustration étaient encore au rendez-vous ce dimanche à Pontivy pour le bagad.

Si la déception était légitime après l’obtention de la plus basse note obtenue en concours par le groupe, il est toutefois difficile d’y voir une quelconque injustice, au vu du niveau affiché par certaines formations, dans une catégorie qui semble de plus en plus en contenir deux.

Rendez-vous donc à Lorient, début août, en espérant y défendre plus vaillamment notre place.

Les enregistrements des groupes de la poule 1

Les enregistrements des groupes de la poule 2

L’enregistrement AN EOR DU

La vidéo

Répétition publique

Deux semaines avant le concours de 4ème catégorie à Pontivy, le bagad a présenté sa suite le dimanche 17 mars sur la scène de l’Arcadie au cours d’une répétition publique. Merci aux spectateurs venus apporter leur soutien à cette occasion.

Galette des rois 2019

La traditionnelle galette des rois du bagad se déroulera cette année le 5 janvier à 16h30, dans la salle  du parvis de la salle Arcadie de Ploudalmezeau. Moment privilégié de rencontre et d’échanges entre les membres de l’association et leurs familles, ce premier rendez-vous de l’année sera l’occasion pour le président de présenter ses voeux pour la nouvelle année.

Lorient 2018

Les 4 et 5 août derniers, le bagad se déplaçait à Lorient pour participer au concours de quatrième catégorie et prendre part aux animations du festival interceltique. Si le résultat final reste décevant au regard des efforts fournis, malgré une belle prestation des pupitres cornemuses et batteries, il reste le souvenir de moments de convivialité partagés ensemble et le bonheur de prendre part à ce week-end toujours animé du festival interceltique.

La grille des résultats (lien)

la vidéo (lien)

L’enregistrement:

Les photos:

 

 

La beergoudène

Le samedi 4 août, alors que le concours de première catégorie battait son plein dans un stade du Moustoir chauffé à blanc par un soleil de plomb, nous avons eu le privilège d’observer de près, en costume traditionnel, mais surtout coiffée comme d’antan: une Beergoudène !

Méconnue du grand public et peu étudiée du fait de sa rareté, la beergoudène porte sa coiffe avec fierté. Celle-ci se décline en différentes tailles en fonction de l’âge et de l’expérience de la beergoudène. On distinguera la « galopin » jusqu’à l’âge de 12 ans, puis la « demi » (15 ans), la « pinte » (18 ans) ou plus rarement la « formidable ». Initialement en verre blanc, ce qui rendait son port lourd et périlleux , elle se généralise aujourd’hui en plastique et colorée. Certaines beergoudènes coquettes poussent même le bon goût jusqu’à y reproduire l’effigie des fêtes qu’elles visitent !

D’humeur souvent joyeuse, elle aime parler fort, crier, sauter, se mettre torse nu… ce qui rend son contact souvent difficile en société. Au contraire, elle peut parfois se figer, presque prostrée pendant des heures dans la contemplation ou dans l’attente, nul ne le sait. C’est à cette occasion que nous sommes parvenus à immortaliser cet instant rare.

Nous aurions aimé retranscrire ici quelques mots de sa part mais l’ensemble du discours, noyé dans les onomatopées était pour le moins incompréhensible en cette heure avancée de l’après-midi (16h00…). Et oui, il faut savoir qu’avant de trouver le courage de revêtir sa coiffe, la beergoudène doit avant tout chercher à se décomplexer en absorbant une certaine quantité de boissons alcoolisées…